Solution MES - gestion de la logistique et flux matières

Chez Probionat, le MES comme précieux soutien des flux matières et de gestion de la logistique

Afin de mieux maîtriser sa croissance, Probionat Provence, leader du cosmétique naturel et végétal, s’appuie depuis près de quinze ans sur une solution MES (Manufacturing Execution System) pour la gestion de la logistique et de ses matières premières. Un retour d’expérience riche qui va lui permettre de s’attaquer sereinement à ses projets d’expansion.
Reportage de Olivier Guillon (Production Maintenance) & témoignage de Dominique Collart (gérant de Probionat Provence)

Probionat Provence en quelques chiffres

38 salariés

Société familiale indépendante

4 M€ de CA en 2019 (+10%/an en moyenne depuis 10 ans)

Sous-traitant à façon des marques de cosmétiques bio (sous la marque Les Gavots de Provence, Bio Provence et Pur Altitude)

Priorité à la gestion de la logistique et aux flux matières

Rien à voir entre le monde du deux-roues et les cosmétiques bio. Sauf qu’une fois dans l’entreprise, qui depuis est passée de distributeur à concepteur et fabricant de produits en propre et pour de nombreux industriels de la cosmétique, Dominique Collart s’aperçoit vite que de multiples améliorations peuvent être apportées à plusieurs niveaux, en particulier dans la gestion des stocks avec code-barres et le packaging, du dépôt des lots à leur expédition, le tout avec un suivi détaillé des opérations.

Le constructeur de motos pour lequel nous travaillions disposait d'un logiciel spécifique à sa filière d'activités, ce qui n'était pas le cas chez Probionat car l'ancien système ne possédait pas de fonctionnalité dédiée à la gestion des stocks, nous obligeant à passer par des partenaires. C'est là que j'ai rencontré l'éditeur Creative IT et choisi le logiciel de MES Qubes afin de renforcer, dans un premier temps, la gestion de la logistique puis, dès 2015 pour rationaliser le suivi des matières premières

Répondre à une explosion de la demande

Gérer les flux logistiques par une solution logicielle était devenu impératif. Depuis l’utilisation de Qubes, le magasinier n’a qu’à scanner le produit, éditer et imprimer une étiquette et un code-barres comprenant l’ensemble des informations. Idem pour les matières premières, dont la traçabilité et le suivi représentent un enjeu essentiel depuis les lieux d’extraction – aux quatre coins du globe – afin d’assurer la qualité des produits, véritable clef de voûte du succès de Probionat Provence. L’information circule en temps réel et une fois les matières premières dépotées, celles-ci sont délicatement extraites, passées en production à travers des tubeuses, des remplisseuses, des mélangeurs ou encore des fondoirs, pour enfin être conditionnées, étiquetées et prêtes à être expédiées.

L’opportunité liée à la crise sanitaire

Pour Probionat, la crise liée au Covid-19 n’a pas été un frein à la forte croissance que cette entreprise d’une quarantaine de salariés enregistre depuis de nombreuses années (passant d’un chiffre d’affaires d’1,8M€ en 2006 à 14M€ aujourd’hui, dont 85% à l’export) ; au contraire.

La demande de produits naturels à base d'huiles essentielles notamment a fortement augmenté et nous recevons des sollicitations de partout, en particulier de la part de nouveaux acteurs se lançant dans la cosmétique bio !

Seule petite contrariété, le nouveau bâtiment de 2 700 m2 qui devait être opérationnel dès septembre ne sortira de terre finalement qu’en fin d’année. L’occasion pour l’entreprise d’harmoniser l’ensemble de ses systèmes informatiques et, pourquoi pas, élargir le champ d’application du MES…

Gestion de la logistique et des flux métières dans la solution MES déployée chez Probionat Provence

L’histoire de Probionat Provence :

Sur les hauteurs de l’étang de Berre, à La Fare-les-Oliviers (Bouches-du-Rhône), dans l’agglomération aixoise, on ne fait pas que du parfum. Car dans cette région – et plus largement la Côte-d’Azur – mondialement réputée pour sa richesse en arômes et son savoir-faire en matière de fragrance l’est également pour la cosmétique et la pharmacie. Ici, sur le parc d’activités de La Crémade s’est implantée en 1984 une petite société créée par un couple de Belges dans des locaux qui aujourd’hui paraissent bien étroits. Cette société, c’est Probionat ; plus précisément, l’entreprise s’appelait au départ (et jusqu’en 1994) Société Provençale d’Aromathérapie – prononcez « Spa »… ça ne s’invente pas ! « Dès l’origine de l’entreprise familiale, ma mère était déjà précurseur dans le domaine du bien-être », révèle Dominique Collart, gérant de Probionat depuis son arrivée en 2006, après avoir dirigé un magasin de motos.
www.probionat.com

Pour aller plus loin :

Voir d'autres actualités