Qubes_for_monitoring_m

L’ Usine du Futur commence par la digitalisation du suivi de production

Quelles sont les grandes priorités des industriels pour la transformation digitale de leurs entreprises ?

 

La transformation digitale de l’industrie est en marche : 400 entreprises ont déjà bénéficié d’une aide gouvernementale dans le cadre du plan Industrie du Futur lancé par Emmanuel Macron en mai 2015.

Le numérique reste perçu comme un outil d’amélioration de la productivité

C’est le constat de l’enquête exclusive réalisée par L’Usine Nouvelle, Orange Business Services et Alcatel-Lucent*.
« Les priorités digitales sont claires : suivi de la production, gestion des stocks et facturation arrivent en tête. Cette photographie de la transformation digitale de l’industrie à la fin 2015 n’étonne pourtant pas. Plus de la moitié des répondants sont des dirigeants d’ETI, dont la priorité est de rester compétitifs. Le numérique n’est – encore – qu’un moyen.»
Dans ce contexte, les solutions d’informatisation des processus métiers et de l’ensemble des documents techniques et qualité (dites solutions de type M.E.S.) deviennent l’étape primordiale de la transformation digitale des industriels.
L’enjeu principal de ces solutions est de gérer les processus industriels en collectant en temps réel des données de production d’un atelier ou d’une usine. Celles-ci sont ensuite exploitées à de multiples fins : traçabilité, contrôle qualité, suivi de production, ordonnancement, maintenance,…
C’est une étape nécessaire pour déployer les technologies de l’Usine du Futur : maintenance prédictive, big data industriel, réalité augmentée,…

* Etude quantitative réalisée en ligne entre le 19 novembre et le 1er décembre 2015 auprès de 532 dirigeants de l’industrie

Les industriels qui ont mis en place une solution MES témoignent

Comme notre client Capitaine Cook, qui exploite la solution MES Qubes, qui estime à 150000€ l’économie annuelle réalisée en maîtrisant les facteurs influant sur son prix de revient industriel.

Comment entrer dans la dynamique de l’usine du Futur ?

Porté par le gouvernement français, des associations et syndicats professionnels tels que l’AFDEL ou le Syntec Numérique, le plan Industrie du Futur vise un objectif de 2000 PMI ayant franchi le cap de la transformation digitale à fin 2016.

Le rôle des éditeurs dans l’ Usine du Futur

Conscient de ces enjeux de compétitivité, Creative IT intègre les dernières avancées technologiques dans son produit Qubes. Objets connectés, Cloud, cybersécurité sont déjà disponible dans son offre Usine du Futur pour permettre à l’entreprise d’être plus réactive face à la demande, ou encore de suivre au plus près les postes de dépenses influant sur leur compétitivité.
industrie du futur

Ressources complémentaires :