Pilotez votre transformation digitale industrielle par le ROI

Faire de sa transformation digitale industrielle un succès

Impliquée dans plus de 200 projets de transformation digitale industrielle sur ces dernières années, Creative IT souhaite vous faire profiter de son expérience pour mener à bien votre propre projet et vous permettre d’en tirer les bénéfices le plus tôt possible.

On parle bien de transformation puisque c’est toute l’activité d’une entreprise qui est impactée avec des changements en profondeur, qui peuvent aller d’une modification de l’organisation jusqu’à l’établissement d’un nouveau business model. Les technologies et l’écosystème qui accompagnent ces changements (vers l’usine 4.0) sont aujourd’hui arrivées à maturité, permettant de mieux répondre aux besoins des industriels en garantissant la réussite de leur projet.

« Pour 88% des entreprises françaises, la priorité en 2020 sera la transformation numérique »
Transformation digitale industrielle - exemple d'animation d'équipe en temps réel

Concrètement, la transformation digitale industrielle va répondre simultanément à plusieurs problématiques :

  • Atteindre une grande adaptabilité pour répondre aux évolutions rapides de vos marchés
  • Piloter l’efficacité opérationnelle des unités de production
  • Suivre et mesurer la performance industrielle en temps réel
  • Réduire voire supprimer les surcoûts liés à la maintenance, à la gestion qualité, à la transmission de l’information, etc.
  • Mettre à disposition un outil numérique pour réduire les actions répétitives et fiabiliser les données de production.
  • Familiariser les opérationnels avec le numérique pour favoriser la conduite du changement : acteurs et non pas utilisateurs.
  • Optimiser l’efficacité énergétique grâce à un suivi des consommations énergétiques.

 

Complexes et coûteux à mettre en place, certains projets de transformation digitale industrielle se soldent par des échecs.
Les raisons ?
Complexité sous-estimée, coûts et délais non maîtrisés, solution inadaptée aux besoins réels, organisation interne instable, conduite du changement mal évaluée sont autant d’inputs influant sur la mise en place d’une solution, parfois même non utilisable, etc.

C’est pour cette raison q’une approche progressive permet de réduire considérablement les risques, et surtout, de percevoir les gains de cette transformation plus rapidement.

L’usine 4.0 vue par les experts Creative IT

Industry 4.0, Industrie du Futur, usine connectée, Usine 4.0, transformation digitale industrielle, transformation numérique : autant de mots que l’on retrouve dans les lectures d’industriels ayant opéré des changements dans leurs organisations en vue d’optimiser leurs performances industrielles, performance économiques, et plus généralement de leur supply chain grâce à l’adoption de technologies numériques.

Les 3 technologies les plus prometteuses

Les trois technologies les plus prometteuses par leur facilité de mise en place et de retour sur investissement sont les suivantes :
– L’Internet Industriel des Objets (IIoT) qui permet de collecter des données grâce à des capteurs et de restituer l’information en temps réel
– Le Big Data industriel pour améliorer le traitement des données récoltées et par conséquent l’efficacité des usines et la compréhension des process (maintenance prédictive, machine learning, etc…)
– Les services Cloud pour centraliser, superviser et sécuriser les données, et alléger les coûts de matériels et de ressources liés à la maintenance des serveurs applicatifs sur les sites industriels.

D’autres technologies permettent également d’emmener le numérique dans les ateliers, cependant elles connaissent un succès moindre auprès des industriels. Il s’agit de la fabrication additive, des cobots, de l’Intelligence Artificielle (IA), de la réalité virtuelle, etc….

Des défis liés au virage de la transformation digitale industrielle

La transition vers l’usine connectée est un enjeu très bien compris des industriels, il reste néanmoins de nombreux défis liés au virage de la transformation digitale industrielle :

Le premier est de savoir quoi faire, quand et comment. En effet, avec l’arrivée de ces nouvelles technologies, apparaissent également de nouveaux business model avec de nouvelles façons de concevoir et de nouvelles méthodes de fabrication. La complexité de cet environnement changeant a un fort impact sur la prise de décision. En se faisant accompagner, l’entreprise limite les expériences qui coûtent du temps et de l’argent, mais aussi les mauvaises manœuvres.
Le second défi, tout aussi important, est de réaliser un investissement financier conséquent pour digitaliser sa production. Le digital devient un axe d’investissement industriel au même titre qu’une machine ou une nouvelle unité de production. Il faut savoir que les collectivités territoriales dispensent à la fois des missions de conseils (avec des experts en organisation industrielle) et tout un ensemble de soutien à l’investissement productif (jusqu’à 30% de vos projets financés).
Pour aller plus loin sur ce sujet, nous vous invitons à consulter la page : Dispositif Industrie du Futur : démarches et soutiens pour les industriels
Le troisième est de fédérer les équipes autour de ces nouveaux outils numériques. Facile à dire, plus difficile à faire. L’outil numérique ne doit pas être le choix seul des équipes projet ou informatiques, mais aussi le choix des futurs utilisateurs.
Transformation digitale industrielle - les erreurs à éviter

Ce qu’il ne faut pas faire pour tirer profit de la transformation digitale

#1 | Penser que sa transformation digitale industrielle c’est intégrer rapidement une multitude de fonctionnalités/technologies

Les nombreuses opportunités qu’offre le digital pour l’industrie font qu’il est très facile de s’y perdre. Avec la perspective in fine d’obtenir l’usine entièrement connectée, les objectifs et besoins cruciaux ont tendance à être oubliés/minimisés. Ce n’est pas la méthode que nous vous recommandons.
Pour obtenir le résultat espéré, la meilleure solution est de commencer par une digitalisation en douceur et de procéder étape par étape pour répondre un à un aux différentes problématiques.
Laissez-vous guider par de experts sur leur analyse des besoins et confrontez-les aux solutions que vous aviez imaginé. Vous ne le regretterez pas !

#2 | Penser que sa transformation digitale se fera en moins un an

Avec 20 ans d’expérience dans le domaine, notre constat est le suivant : les projets durent toujours plus longtemps que ce qui a été prévu initialement et les plannings ne sont pas toujours respectés. Parce que l’arrivée d’un nouveau logiciel est un bouleversement pour une entreprise et que l’on ne mesure pas assez l’impact que cela va avoir sur l’organisation. Il nous apparaît crucial d’impliquer le métier et les utilisateurs finaux dans le choix de la solution.

Pour réussir et obtenir des résultats, une approche plus progressive permet de se rendre compte très vite de ces besoins en formation non identifiés au départ et de les mettre en place au cours du déploiement de la solution. Ce qui en définitive assure un démarrage rapide mais aussi une meilleure adhésion des opérateurs.

#3 | Penser que l’intégration des technologies vont résoudre tous vos problèmes

Tout d’abord, il ne faut pas débuter sa transformation digitale industrielle sans avoir préalablement identifié son retour sur investissement (ROI). Nous sommes en mesure de vous accompagner dans cette étude de ROI afin de vous faire profiter de nos retours d’expérience et de nos outils de calcul; Ensuite, il faut commencer sur de bonnes bases et cela ne fonctionnera pas si l’organisation ne fait pas pleinement confiance en la solution avec laquelle elle a choisi d’avancer.

La transformation digitale n’est pas le remède à tout. Mais déployée dans un environnement propice, au bon moment et avec les bons partenaires, elle apportera l’ensemble sa valeur ajoutée.

#4 | Retarder sa transformation digitale pour des raisons de non identification des besoins

Vous n’êtes pas encore certains que votre cahier des charges reflète l’ensemble de vos besoins et vous attendez d’avoir tout analysé ? Pourtant, il est impossible d’anticiper certains besoins qui apparaissent en cours de projet.

La marche à suivre est donc de choisir une solution qui va s’adapter en conséquence et de commencer avec ce que vous avez en main.

Les autres écueils

Choix d’investissement, Proof Of Concept, manque de ressources : il existe de nombreux écueils sur les projets d’informatisation des usines. Sujets que nous avons déjà eu l’occasion de traiter dans nos webinars >> Webinars Webikeo – chaîne Creative IT

Comment gagner de l’argent avec votre transformation digitale industrielle ?

#1 | Adopter la bonne démarche et anticiper les problèmes d’organisation

Bien que les projets soient tous différents, on retrouve toujours un procédé gagnant commun :

Identification des besoins

Regroupez les principaux besoins des industriels en plusieurs catégories : gagner en qualité produit, faire la chasse aux surcoûts, mettre en place une meilleure organisation, améliorer la transmission d’information, recueillir plus de données, etc…

… et des technologies

Quelle(s) solution(s) vous allez choisir pour y répondre ?  Si les besoins sont très différents les uns des autres, il faut penser à faire appel aux prestataires qui seront en mesure d’intégrer différentes technologies et de les connecter à vos usines.

Mise en place d’un pilote

Pour valider le choix de la solution en fonction des besoins de votre organisation, équipez une ligne pilote et testez la solution pour obtenir le feedback des utilisateurs, et intégrez au fur à et mesure les modifications. Le choix de la ligne pilote s’avère préférable au POC (Proof Of Concept) : le POC s’apparente fréquemment à un démonstrateur où la récolte des données issues de la production n’est pas réellement exploitée. A l’inverse, le choix de la ligne pilote permet d’avoir une mise en conditions réelles. Ce choix s’avère plus pragmatique et pérenne pour la future généralisation de l’outil numérique.

Calcul de ROI

Au cours de cette troisième étape, vous allez pouvoir commencer à estimer un ROI en identifiant les coûts sur le long terme et en faisant une prévision des gains potentiels.

Déploiements

Enfin, une fois convaincu de l’utilité et rentabilité du système mis en place vient le moment du déploiement sur les autres lignes de production, voire dans vos autres usines.

En parallèle, il faut bien sûr prévoir l’impact que le changement va avoir sur le travail des opérateurs, car c’est bien autour d’eux que l’outil numérique devrait être construit.

Il est nécessaire de faire de la sensibilisation en amont, de rassurer et d’informer bien avant le démarrage du projet. Cela permettra une meilleure acceptation, une prise en main rapide et donc une bonne maîtrise de l’outil. Et c’est avec cette conduite du changement que l’organisation devient agile et tire un réel profit de la solution numérique afin de faire apparaître le ROI du projet.

#2 | Aborder son projet avec un approche orienté ROI

Si les industriels se lancent dans une transformation de leurs usines, ce n’est pas simplement pour améliorer leur image, c’est pour améliorer les performances aux niveaux de la production et gagner en compétitivité.

Comment faire pour gagner de l’argent rapidement grâce à sa transformation digitale ? Il faut d’abord se concentrer sur les gains faciles:

  • Communication temps réel dans l’usine
  • Enregistrement de toutes les données
  • Animation sur support numérique
  • Changer l’image de la production
  • Exploitation des données

Et pour le faire dans la durée ?

pilotez votre transformation digitale industrielle par les gains

#3 | Commencer par une 1ère étape simple à mettre en place

Les industriels peuvent choisir le management visuel (ou animation visuelle des réunions d’équipes) comme 1er socle pour leur transformation digitale industrielle. Il permet de collecter des données déjà existantes, pour ensuite optimiser l’exploitation de ces données et véhiculer l’information en temps réel pour plus de réactivité dans la prise de décision. Les opérateurs se familiarisent avec l’outil numérique et les résultats sont directement visibles.

Avec des écrans TV dans les ateliers, les équipes opérationnelles vont pouvoir suivre en temps réel les indicateurs et diagnostiquer efficacement les pertes de productivité et éliminer les problèmes liés à la transmission de l’information. Le but étant de gagner en réactivité dans les ateliers.

Exemple de projet de Management Visuel chez notre client Hublot

Exemple de projet de Management Visuel réussi chez Hublot : gestion des priorités de production et management visuel

  • Initialement, la principale motivation de Hublot dans l’acquisition d’un outil MES résidait dans la création d’indicateurs. L’ERP était de fait trop peu précis dans les indicateurs qu’il fournissait. De même, l’impossibilité de calculer des TRS ou d’extraire des temps d’arrêts détaillés – mettant en...

#4 | Déploiements sur plusieurs sites – paralléliser les temps d’appropriation

Toujours dans une optique de rentabilité, la transformation digitale industrielle sur plusieurs sites de production peut s’opérer de plusieurs manières.

Actuellement, voici la manière de faire : on teste un projet logiciel sur une usine « pilote/test », on évalue les résultats sur plusieurs mois voire années et on déploie un scope fonctionnel identique au fur et à mesure dans les autres usines. Or, il ne s’agit pas de la méthode la plus rentable.

Par expérience, nous recommandons plutôt de tester la solution sur une première usine sur quelques mois puis dès que les premiers résultats de la mise en production du logiciel sont concluants, il faut en tirer des leçons pour les mettre en pratique et rapidement commencer une deuxième vague de lancement sur 2-3 autres sites. On assistera ainsi à une généralisation de manière successive sur les différents sites, avec une valorisation du savoir acquis à chaque nouvelle usine équipée.

Cette démarche a en effet l’autre avantage de pouvoir apprendre tout en mettant en place la solution. Le vrai plus, c’est l’autonomie que va pouvoir avoir ensuite l’industriel pour refaire plus vite et mieux sur le déploiement dans les autres sites de production.

De plus, les premiers gains permettent de financer la suite : on va rentrer dans un système d’autofinancement de la solution de transformation digitale.

Pilotez votre transformation digitale industrielle par le ROI

Conclusion

Grâce aux retours d’expérience et à l’écoute active des différents acteurs de l’industrie, nous proposons une méthodologie plus proche des attentes des industriels face aux défis de la transformation digitale industrielle.
Pour retrouver en intégralité la réflexion de cette nouvelle approche, il suffit de revisionner notre série de webinar sur notre chaîne Webikeo.

Comment déployer le digital dans vos usines de façon rentable ?

Voir d'autres articles