Comment choisir son logiciel d'ordonnancement ?

Choisir son logiciel ordonnancement en fonction de vos objectifs industriels

Vous souhaitez mettre en place un logiciel d’ordonnancement ou une planification plus fine des OF pour l’amélioration de vos capacités de production ou l’optimisation de votre taux de service ? Les outils logiciels ne manquent pas ! Encore faut-il savoir lequel est adapté à votre besoin !
Si vous avez réalisé une pré-étude des solutions proposées par les éditeurs de logiciel, vous avez certainement pu identifier trois catégories : le module planification ou ordonnancement de votre ERP, le logiciel spécialisé ou autrement dit le logiciel de type APS (Advanced Planning System) et le module ordonnancement ou planning atelier des solutions MES.
La solution qui vous convient dépend bien sur de votre contexte, il ne peut pas y avoir de généralité, de « meilleure solution ».
Nous n’évoquons pas l’ordonnancement sous Excel : vous en connaissez les avantages mais également les limites et la fragilité (cela repose en général sur une personne qui est la seule à maîtriser le système).

Comment choisir son logiciel ordonnancement en fonction des objectifs industriels ?

L’ordonnancement pour l’amélioration des capacités de production et du taux de service

Notre plateforme logicielle Qubes intègre un module Qubes Ordonnancement qui se positionne comme outil d’ordonnancement « tactique ». La planification « grosse maille » des OF sera effectuée par votre ERP mais manquera d’éléments terrain pour être directement opérationnelle : temps d’ouverture réels, plages réservées pour les essais R&D ou la maintenance, contraintes d’enchaînement sur les OF, baisses de cadence temporaires, disponibilité des outillages et des personnels habilités etc… Qubes Ordonnancement prendra le relais pour permettre aux équipes terrain d’ajuster cette planification en fonction de leurs contraintes de la journée ou des jours à venir. C’est son côté « tactique » par opposition à l’ordonnancement « stratégique » qui se fait au niveau ERP.

Ce module propose deux fonctionnements : le mode « manuel » et le mode « semi-automatique »

Le logiciel d’ordonnancement manuel

Si les OF sont transmis de l’ERP à Qubes sans prendre en compte les contraintes terrain, avec une affectation à l’atelier plutôt qu’à la machine, alors le mode « manuel » permet au responsable d’atelier de planifier ses OF de façon simple en glisser/déplacer sur un planning graphique de type Gantt. Il peut ensuite faire appel à la fonction de positionnement automatique qui décale les OF moins urgents à la suite de ceux qu’il aura positionné en priorité. Satisfait de ses choix, il clique sur « Diffuser le planning » pour le partager avec les équipes de production. Un lien permanent avec le module Qubes OF (qui assure le suivi de production et donc l’avancement des OF en temps réel) permet d’actualiser le planning Gantt et de vérifier si tout se passe comme prévu. En cas de panne durable d’une machine, il repositionne l’OF sur une autre machine, demande le recalcul global puis avertit les équipes, tout cela en moins de 5 minutes.

Le logiciel d’ordonnancement semi-automatique

Si au contraire les OF transmis par l’ERP ont déjà un niveau d’ordonnancement avancé, alors c’est le mode « semi automatique » qui est un précieux atout du service ordonnancement. L’essentiel du travail de planning étant réalisé, l’ordonnanceur procède certainement à quelques ajustements tactiques en manuel au vu de la situation temps réel. Mais surtout il s’appuie sur des algorithmes configurables pour optimiser la capacité de production : réduction des temps de changement de série, vérification de la disponibilité des personnels habilités etc,…

L’avantage donné à l’ordonnancement dans le logiciel MES

Le lien entre planning et situation temps réel est le point fort de l’ordonnancement réalisé dans un logiciel MES. Toute autre solution ne saura pas vous apporter une telle capacité de réaction et de visualisation en temps réel, même si les interfaces entre logiciels favorisent les mises à jour de planning cela reste du domaine de la journée ou demi-journée, jamais de la dizaine de minutes.
Les matrices  Single Minute Exchange of Die peuvent être mises en place pour aller plus loin dans l’optimisation de cette planification.

Une alternative qui a fait ses preuves pour choisir son logiciel d’ordonnancement

Nous précisons que le module Qubes Ordonnancement peut intégrer des vérifications de disponibilités des stocks, des outillages et autres contraintes bloquantes de production.
Mais attention Qubes Ordonnancement, même s’il est très largement personnalisable, n’aura jamais la puissance des logiciels spécialisés APS. Cela n’empêche pas une étroite collaboration entre les différentes composantes du système d’information industriel.

Prenons l’exemple de cet industriel de la filière laitière qui dispose d’un ERP, d’un APS et du MES Qubes. Son choix : le logiciel MES Qubes gère l’ensemble des données techniques (gammes détaillées, nomenclatures produit, équipements de production,…) et la création des OF. Le MES Qubes envoie alors les OF au logiciel APS qui les ordonne en prenant en compte des contraintes complexes et les retourne à Qubes avec les dates de début/fin de chacune des opérations de la gamme. En parallèle, le logiciel APS envoie les OF à l’ERP afin que celui-ci puisse calculer le besoin matières et déclencher les commandes fournisseurs.

Étudions de plus près vos besoins pour optimiser la production

Nos experts connaissent parfaitement leur sujet et partagent un objectif commun : réussir votre projet.

A propos du Single Minute Exchange of Die (SMED) :

La méthode SMED (Single Minute Exchange of Die / changement de matrices en une seule minute) a pour objectif d’identifier les pistes d’optimisation de la planification des ordres de fabrication (réduction des temps de changements de série, optimisation du taux de service des équipements).
Cette méthode permet de diminuer les temps d’arrêt des lignes ou des machines dû aux changements de série, de réglage ou de nettoyage des lignes avec un objectif défini. Le logiciel d’ordonnancement est l’arme de la méthode SMED : il permet d’être plus flexible face à la variation de la demande du client et de pouvoir diminuer les lots de fabrication sans perte de rendement.

Pour aller plus loin :

Voir d'autres actualités